Liposuccion

L’activité physique et une alimentation saine sont les conditions de base pour être en forme et avoir une silhouette aux lignes équilibrées. Malheureusement, certains dépôts de graisse se refusent à disparaître. Cela peut être très frustrant pour les personnes qui ont déjà perdu beaucoup de poids, mais qui ne parviennent toutefois pas à obtenir un corps aux lignes harmonieuses. Une liposuccion peut réduire les accumulations de graisse dans certaines parties du corps. Cependant, il est important de noter que la liposuccion n’est pas adaptée au traitement de l’obésité. En effet, le volume de graisse extractible est limité, sinon, on risque de déséquilibrer gravement l’organisme, car une liposuccion entraîne aussi une perte de sang et d’autres substances corporelles indispensables à une bonne santé.

Déroulement d’une liposuccion

Lors d’une liposuccion, l’excès de graisse est aspiré dans le but de réduire l’épaisseur de la couche de graisse sous la peau. Le plus souvent, les femmes optent pour une liposuccion de l’abdomen, des cuisses ou des hanches. Une liposuccion sous le menton ou dans le dos est également possible. Les parties à traiter sont définies avant l’opération, et marquées au crayon directement sur la peau. L’opération est réalisée sous anesthésie générale. Le médecin injecte un médicament dans les parties marquées au crayon pour insensibiliser la peau et préparer les cellules adipeuses à l’extraction. Les incisions incontournables ne dépassent pas 5 millimètres, et sont effectuées à des endroits discrets, les plis naturels de la peau par exemple, de sorte à ne pas être trop visibles ultérieurement. Pour procéder à l’aspiration, on introduit une fine canule dans le tissu adipeux, et la graisse est alors aspirée par procédé sous vide.

Pour éviter gonflements et douleurs après l’opération, le patient devra porter un bandage ferme ou des vêtements de compression pendant quatre à six semaines.

La liposuccion pour homme

Le déroulement de l’opération est le même pour un homme que pour une femme, ce sont uniquement les parties du corps visées qui diffèrent. Les interventions les plus fréquentes du côté des hommes concernent la poitrine, les hanches et l’abdomen. Notons cependant que les fameux «abdos Kro» ne peuvent pas être traités par liposuccion, car la graisse de ces abdomens proéminents est située sous les muscles abdominaux, et ne pourra être perdue que par le biais d’une saine activité sportive et d’une alimentation appropriée.

Type d’intervention Anesthésie générale, ambulatoire or 1 jour
Durée de l’opération Selon l’étendue des zones à traiter
Temps de convalescence 2 à 3 semaines